Super Cérame a initié, il y a quelques mois, un défi de taille qui vise à porter son modèle industriel au rang d’industrie 4.0 à travers des usines connectées, robotisées et surtout intelligentes capables d`organiser les flux d’informations suite à un inventaire digitalisé qui va offrir une vue d’ensemble sur les processus de production et optimiser le temps de la prise de décision des opérateurs et améliorer en continu les performances de production.

La mise en place d’un système de planification des ressources de l’entreprise (ERP), combinée à une automatisation accrue aura un très fort impact sur la productivité, permettant de surveiller la consommation énergétique (défi majeur de l’industrie céramique), de réduire les coûts et d’améliorer la qualité des produits.